« Du reflex au mirrorless » ou pourquoi je suis passé de Nikon à Fujifilm

By Andy Costanza / On / In Matériel

Si vous avez été attentif aux dernières publications sur ce blog et sur les réseaux sociaux, je partage de plus en plus d’information concernant la gamme des hybrides Fujifilm et plus particulièrement sur le Fujifilm X-T1. En effet, il m’aura fallu attendre un peu moins de 4 ans et 2 reportages de mariage pour me convaincre qu’il était temps d’alléger mon sac photo.

1 Read more « « Du reflex au mirrorless » ou pourquoi je suis passé de Nikon à Fujifilm »

Reportage Urbex avec un Nikon D3100

By Andy Costanza / On / In News

Ce Week-end j’ai réalisé mon premier reportage urbex dans une abbaye laissée à l’abandon depuis plusieurs années. Malgré les différentes promesse de restauration de ce magnifique bâtiment, celui-ci s’est fait piller de l’intérieur par ses différents propriétaires, le vidant de ses matières premières (pierre bleu, poutre, métaux,…) pour les revendre sur le marché de la seconde main.
Ce reportage a été entièrement réalisé avec un Nikon D3100, son objectif 18-55mm et un trépied.
Pourquoi utilisé un trépied dans un reportage urbex? Simplement parce que les conditions de lumière dans les bâtiments abandonnés sont généralement mauvaise. Il faut soit travailler avec un objectif à grande ouverture comme le 35mm 1.8G, soit réaliser des photos HDR photo-réaliste comme dans mon reportage.

Qui a dit que le Nikon D3100 ne pouvait pas faire de photo HDR?

Pour réaliser ce genre de photo avec ce boitier, il faudra :

  • Bien fixer le reflex sur le trépied
  • Si elle existe, désactiver la fonction VR de votre objectif
  • Se mettre en mode Manuel et faire une photo à f/8 ou f/11, ISO 100 à ISO 1600 en fonction de la lumière et terminer par choisir la vitesse pour avoir une photo correctement exposée.
  • Diminuer ensuite la vitesse pour exposer la photo de -1IL sans bouger le trépied et le reflex
  • Terminer par une autre photo exposée de +1IL en veillant également à ne rien bouger

Le reste se passe en post-traitement avec des éditeurs spécialisés comme Photomatix (payant), Luminance HDR (open source) ou encore le plugin LR/Enfuse pour Lightroom. Il suffira d’assembler les 3 photos de la scène et de ne pas pousser trop fort les curseurs pour avoir une photo réaliste avec un maximum de détail dans les basses et le hautes lumières.

J’espère que mon reportage vous aura donné envie de dépasser les limitations matériels de votre boitier.

Et vous, l’urbex, c’est pour quand?

Mise à jour du firmware pour les Nikon D3100, D3200, D5100 et D5200

By Andy Costanza / On / In Logiciel

C’est tout chaud et ça vient d’arriver dans ma boite mail. Nikon vient de publier une mise à jour pour les reflex Nikon D3100, D3200, D5100 et D5200.

Voici les nouveautés :

Le niveau de charge de l’accumulateur Li-ion EN-EL14a est désormais correctement détecté.
Avec les firmwares A version 1.01/B version 1.01 ou versions antérieures, l’accumulateur EN-EL14a permet de prendre moins de photos que l’accumulateur EN-EL14. En mettant à jour le firmware A avec la version 1.02 et le firmware B avec la version 1.01, les performances de l’accumulateur EN-EL14a sont optimisées. Ce dernier permet ainsi de capturer un plus grand nombre de photos qu’avec l’accumulateur EN-EL14.

Nombre de vues possible avec l’accumulateur EN-EL14a (capacité nominale : 7,2 V CC, 1230 mAh ; avec les firmwares A version 1.02/B version 1.01 du D3100)

  • Mode de déclenchement vue par vue : environ 620 photos (normes CIPA*)
  • Mode de déclenchement en rafale : environ 2350 photos (normes Nikon*)

*Pour plus d’informations sur les conditions de test, consultez le manuel d’utilisation du D3100.

Pour les instructions de mise à niveau et pour télécharger ces nouveaux firmware, voici les adresses:

Quel objectif 50mm pour votre Nikon D3100, D3200, D5100, D5200, D7000 ou D7100

By Andy Costanza / On / In Matériel

Beaucoup d’entre vous ont entendu parler de cette optique miraculeuse ou magique qui devrait faire de vous, de meilleur photographe. Sauf que, sur le marché, il y a plusieurs modèle qui se font concurrence et on pourrait vite perdre la tête et faire un mauvais choix.

Tout d’abord, je vous rappelle que vos boitiers sont des boitiers APS-C ou DX et que les 50mm qu’on trouve sur le marché sont adapté pour les boitiers plein format ou FX. Fixer un objectif FX sur un boitier DX implique un facteur de multiplication de 1,5 au niveau de la focale. En d’autres mots, un 50mm FX que l’on met sur un boitier DX cadrera comme un objectif 75mm DX… Vous comprenez la subtilité? L’image produite avec le boitier plein format se rapprochera de la vision qu’a l’oeil humain. Mais sur un DX on est beaucoup plus proche du sujet photographié. On est à la limite d’une optique parfaite pour faire du portrait mais avec la légère déformation qu’apporte un 50mm.

Ensuite, il faut distinguer les boitiers avec un moteur d’autofocus intégré comme la sérié des D7x00 et les autres qui nécessite obligatoirement des objectifs AF-S sous peine de devoir faire la mise au point manuellement et voir la majorité de ses photos floues.

Pour cette dernière catégorie de boitier, à savoir les séries D3x00 et D5x00, voici ce que propose le marché du 50mm:

– Nikon AF-S 50mm f/1.8G ~ 200€ 

– Nikon AF-S 50mm f/1.4G ~ 340€ 

– Sigma 50mm f/1.4 EX DG HSM ~ 380€  

Pour avoir testé les 2 Nikon, on retrouve la qualité des optiques produites par la marque. L’autofocus est rapide et silencieux et les images sont d’un piqué incroyable sur mon D3100  Pour la différence de prix entre le deux, j’ai préféré acheter le 50mm qui ouvre f/1.8 même si celui qui ouvre à f/1.4 produisait des plus beaux flous derrière mes sujets. Le Sigma, quand à lui, produit des images avec une bien meilleure définition sur nos boitiers mais il faudra le payer un peu plus cher. 

Sur la série des D7x00, en plus des objectifs précédents, on peut ajouter ces deux objectifs qui n’ont pas de moteur AF intégré et qui sont, du coup, plus léger et moins couteux : 

– Nikon AF 50mm f/1.8D ~ 110€ 

Nikon AF 50mm f/1.4D ~ 290€ 

Le premier reste le maitre achat mais vous devrez acheter une house de transport et un pare-soleil séparément. De plus les précédent modèles AF-S ont un joint d’étanchéité au niveau de la baïonnette et globalement, la qualité optique sera supérieure. A vous de choisir 😉 

A contrario, je ne parlerai pas des objectifs Carl Zeiss qui reste hors de prix par rapport au prix de vente nos boitiers. 

Pour terminer, je vous invite à jeter un oeil à mon album Fine art dont les photos ont toutes été prise avec le couple Nikon D3100 et l’AF-S 50mm f/1.8G…sans flash 😉 J’espère que ca vous donnera une idée de ce que l’on peut faire avec…

See you soon  

Nikon 3100 et 55-300 VR en situation de concert

By Andy Costanza / On / In Matériel

Je viens d’inaugurer mon premier concert avec mon Nikon D3100 et je voulais partager avec vous mon retour d’expérience avec ce boitier.

D’abord il a fallu choisir un objectif à embarqué, en tenant compte de la capacité d’ouverture en faible lumière, la distance entre moi et l’artiste et surtout l’encombrement et la discrétion du reflex monté avec son objectif.

J’avais le choix entre le DX 18-55 VR, le DX 55-300 VR ou le FX 50mm 1.8G

J’ai finalement pris le risque de prendre le 55-300 VR en le camouflant dans le sac de mon épouse… au diable la discrétion! Le concert était à placement libre, donc premier arrivé, premier servis!

Je vous rappelle que seuls sont autorisés les appareils photos jetable sans flash et les téléphones avec un capteur optique pour prendre des photos dans un concert et il est formellement interdit de filmer… votre matériel pourrait être confisqué en vous forçant à effacer le contenu de votre carte mémoire lorsque vous irez le récupérer.

Donc prenez les risques en connaissance de cause!

Comme nous ne sommes pas arrivés dans les premiers, nous nous sommes installés dans les fauteuils « O »

Bref, nous n’étions pas très proche de l’artiste malheureusement mais heureusement que j’avais mon 55-300!

À 55mm, c’est plus ou moins ce qu’on voyait assis à nos places:

À 300mm, no comment:

Par contre s’était chaud pour avoir de belles photos de là où nous étions… à 300mm il aurait fallu un trépied pour éviter le flou bougé.

Conseils et réglages

Quel ISO choisir?

J’ai testé 2 ISO différents :

1600 ISO :

3200 ISO :

Le bruit dans l’image est extrêmement présent à 3200 ISO mais, comme vous pouvez le voir, les photos sont exploitables si vous shooter en RAW

Quel type de mesure de la lumière?

  • :



    Le boitier mesure la lumière du cadre entier mais accorde plus d’importance au centre de l’image

  • :



    Le boitier mesure la lumière sur le point d’AF sélectionné (ou au centre de l’image si vous êtes en AF zone auto)

Théoriquement, la mesure de la lumière en mode Spot semble être la meilleur solution lors de concert car elle garantit une exposition correcte même lorsque l’arrière-plan est trop lumineux (ou trop sombre).  Sauf qu’en pratique ce n’est vraiment pas évident à appliquer sur des sujets en mouvement. Dans mon cas, l’artiste était une vrai pile électrique toujours en mouvement et  en ajoutant un jeu de lumière changeant d’intensité rapidement et vous avez un cocktail difficile à contrôler

Personnellement, j’ai opté pour le pondéré centrale et j’attendais d’avoir assez de lumière sur l’artiste pour shooter

Voici mes quelques petites informations qui, je l’espère, vous aideront dans vos prochains concerts et festivals

Téléobjectifs complémentaires avec votre Nikon D3100, D3200, D5100 ou D7000

By Andy Costanza / On / In Matériel

L’heure des congés de pâques et des grandes vacances arrivent à grand pas et il est temps de réfléchir à l’achat de nouveaux objectifs pour vous permettre de shooter vos sujets dans les meilleures conditions. Si vous avez fait, comme moi, l’expérience d’un reportage photo animalier, vous avez surement rencontré les mêmes limitations. Lors de mon escapade à Bouillon, j’ai eu l’occasion de me rendre compte que la focale 55 est très limite pour avoir du détail sur vos sujets… à moins que ceux-ci ne se trouve à 2 ou 3 mètres grand maximum.

Comme à mon habitude, voici mes suggestions, si d’aventure, l’envie du reportage photo animalier vous titillait.

Mon premier choix serait l’objectif Nikon AF-S DX 55-300 VR, que l’on peut trouver actuellement à moins de 300 euros.

Nikon - Objectif AF-S DX 55-300 mm f/4,5-5,6 ED VR

Comme vous pourrez le tester par vous même sur le simulateur d’objectifs Nikon, nous pouvons nous rapprocher de manière considérable du sujet avec un rapport qualité/prix défiant toute concurrence!

Malheureusement, on n’a plus beaucoup d’autre choix dans les formats DX. Il reste le Nikon AF-S DX 55-200 VR à moins de 180 euros et le Nikon AF-S DX 18-200 VR II à plus de 600 euros! Mais ce dernier n’a pas bonne presse

J’attire votre attention sur le fait qu’à partir du moment où vous allez faire l’acquisition d’objectifs complémentaires, vous allez devoir vous trimbaler votre matériel lors de vos shooting. Je vous invite à relire mon article où je donne quelques infos sur les sacoches de transport bien pratique chez Lowepro.

Moi, j’ai fait le choix du 55-300 et vous pouvez lire mon petit test ici

Et vous, qu’allez vous choisir?