Les accessoires indispensables pour votre Nikon D3300 ou D3400

By Andy Costanza / On / In Matériel

Heureux possesseur du nouveau Nikon D3300 ou D3400 vous avez fait le choix du reflex meilleur rapport qualité/prix pour commencer à appréhender la photographie numérique. Pour vous, la vidéo reste accessoire et seuls les souvenirs qu’évoquent de belles photos comptent pour vous.

Je vais maintenant vous expliquer ce qu’on a oublié de mettre dans votre boite pour utiliser votre reflex à 100%

Carte mémoire

Tout d’abord, il va vous falloir une carte mémoire SDHC (max 32Go) ou SDXC (32Go et plus) pour pouvoir prendre la moindre petite photo (ou vidéo). Il faudra tenir compte de 2 paramètres très important, la capacité de la carte mémoire (les Go) et la vitesse avec laquelle elle lit et écrit sur celle-ci, c’est ce qu’on appellera la « class ». Plus la class de la carte mémoire sera élevée plus elle sera rapide pour enregistrer ou lire vos photos ou vidéos. Par expérience, je peux vous assurer qu’avec au minimum une « class 10 » vous aurez encore de la marge avant de ressentir des ralentissements entre 2 prises de vue

Concernant la capacité de carte mémoire, je vous conseille de prendre une carte mémoire sur laquelle vous pourrez stocker autant de photos que peut vous permettre une charge complète de votre batterie, soit environ 900 photos sans flash. Si vous travaillé uniquement en JPEG, il vous faudra au minimum une 16 Go. En RAW il vous faudra au minimum une 32 Go. Et en RAW+JPEG, il vous faudra au minimum … une 64Go!

« OK, mais laquelle choisir? » me direz-vous.  Car choisir « LA » carte parmi toutes celles disponible sur le marché est un vrai casse-tête.

Il y a deux écoles qui s’affrontent sur ce sujet, celle qui privilégie la fiabilité d’une carte mémoire avant tout et l’autre qui privilégie le meilleur rapport qualité prix. Si vous suivez ce blog vous saurez que je suis de la seconde école 😉

Ceci étant dit voici ma sélection de cartes mémoires :

Cartes grande fiabilité :
Carte meilleur rapport qualité/prix:

Donc, si vous suivez mon conseil « Une carte mémoire par charge de batterie », en fonction de votre utilisation, vous verrez si l’utilité d’une seconde carte mémoire est nécessaire pour vous comme pour une…

Seconde batterie

Pour les photographes les plus fougueux d’entre vous, pour qui 900 photos pour un reportage ne sera pas suffisant, il vous faudra acquérir une seconde batterie. Malheureusement, Nikon vient de casser la compatibilité avec les batteries dites NO-NAME (moitié prix par rapport à batterie officiel) avec les dernières mises à jour du firmware. Vous serez donc forcé d’acquérir une seconde batterie Nikon EN-EL14a au prix de ~40 €!

Protéger la lentille de son objectif

Comme je l’ai déjà dit dans mes articles précédent, « mieux vaut griffer/casser la lentille de son filtre UV plutôt que la lentille de son objectif ». Donc, si vous avez opté pour le D3300 en kit avec le 18-55 VR II ou le D3400 en kit avec le 18-55 VR,  je vous conseille d’investir dans un filtre UV de 52mm de diamètre comme par exemple le Hama HTMC à ~20 €

Câbles HDMI

Nikon nous fait l’honneur d’enfin fournir avec son kit un câble USB UC-E17 et un câble audio vidéo EG-CP14. Par contre, si vous voulez visionner vos photos directement en HDMI, il faudra acquérir un câble mini HDMI vers HMDI

Protection écran

Les écrans GGS de protection du LCD du Nikon D3300 ne sont pas encore disponibles mais je ferai une news lorsqu’ils le seront…

Sac de transport

Pour transporter tout votre petit matériel rien de tel qu’un sac de transport adapté avec protection intérieur pour éviter les chocs et les griffes lors de vos balades. Case Logic vous propose 2 sacs de transport, que je trouve très pratique, avec un revêtement antichoc sur le fond du sac (pratique en cas de chute). Le Case Logic SLRC200 pour stocker votre reflex et son objectif et le Case Logic SLRC202 avec un emplacement supplémentaire pour stocker un deuxième objectif. On trouve déjà ces modèle à partir de 30 €.

Autres gadgets

Les autres accessoires dont vous aurez peut être besoin un jour ou l’autre sont :

Compte tenu du prix de ces accessoires, je laisse à vos valentins ou vos valentines une idée de cadeau pour le 14 février 😉

 

Voilà pour ma liste d’accessoires indispensables dont vous aurez besoin après avoir déballé votre nouveau petit joujou 😉

N’hésitez à partager avec nous les accessoires qui, pour vous, sont indispensable pour votre reflex

Reportage Urbex avec un Nikon D3100

By Andy Costanza / On / In News

Ce Week-end j’ai réalisé mon premier reportage urbex dans une abbaye laissée à l’abandon depuis plusieurs années. Malgré les différentes promesse de restauration de ce magnifique bâtiment, celui-ci s’est fait piller de l’intérieur par ses différents propriétaires, le vidant de ses matières premières (pierre bleu, poutre, métaux,…) pour les revendre sur le marché de la seconde main.
Ce reportage a été entièrement réalisé avec un Nikon D3100, son objectif 18-55mm et un trépied.
Pourquoi utilisé un trépied dans un reportage urbex? Simplement parce que les conditions de lumière dans les bâtiments abandonnés sont généralement mauvaise. Il faut soit travailler avec un objectif à grande ouverture comme le 35mm 1.8G, soit réaliser des photos HDR photo-réaliste comme dans mon reportage.

Qui a dit que le Nikon D3100 ne pouvait pas faire de photo HDR?

Pour réaliser ce genre de photo avec ce boitier, il faudra :

  • Bien fixer le reflex sur le trépied
  • Si elle existe, désactiver la fonction VR de votre objectif
  • Se mettre en mode Manuel et faire une photo à f/8 ou f/11, ISO 100 à ISO 1600 en fonction de la lumière et terminer par choisir la vitesse pour avoir une photo correctement exposée.
  • Diminuer ensuite la vitesse pour exposer la photo de -1IL sans bouger le trépied et le reflex
  • Terminer par une autre photo exposée de +1IL en veillant également à ne rien bouger

Le reste se passe en post-traitement avec des éditeurs spécialisés comme Photomatix (payant), Luminance HDR (open source) ou encore le plugin LR/Enfuse pour Lightroom. Il suffira d’assembler les 3 photos de la scène et de ne pas pousser trop fort les curseurs pour avoir une photo réaliste avec un maximum de détail dans les basses et le hautes lumières.

J’espère que mon reportage vous aura donné envie de dépasser les limitations matériels de votre boitier.

Et vous, l’urbex, c’est pour quand?

Conseils pour protéger vos objectifs en vacances

By Andy Costanza / On / In Matériel

Vous venez d’acquérir votre nouvel objectif avant de partir en vacances et glaner sur les plages de sable blanc.

Attention! Vous allez devoir protéger vos objectifs car le sable et le sel sont deux des cinq fléaux qui pourraient ruiner vos cailloux.

Comment se protéger?

Vous allez devoir vous procurer des filtres (UV, neutre ou skylight) pour chaque objectif que vous compteriez prendre pour aller à la plage. Ces filtres seront le premier rempart contre les rayures éventuelles que le sable pourrait faire sur vos lentilles.

Mieux vaut avoir un filtre griffé qu’un objectif à remplacer

Sous votre objectif se trouve une indication sur le diamètre des filtres à utiliser. Si vous avez un 18-55 VR, vous devrez vous procurer un filtre de diamètre 52mm. Si vous avez un 55-300 VR, c’est d’un filtre de 58mm de diamètre qu’il faudra vous équiper. Personnellement, j’ai opté pour le Hama HTMC 58mm dont vous pouvez lire le test sur Lenstip.com.

Contre le sel et la poussière, je vous conseille de vous munir d’un chiffon en microfibre et d’un Lenspen (attention aux imitations de mauvaises qualités qui pourraient abimer vos lentilles).

Bref, un investissement de 50~70 euros qui vous évitera bien des tracas.

À bon entendeur 🙂