Flickr, 500px ou Google+? Où stocker ses photos?

By Andy Costanza / On / In Internet

Beaucoup d’entre vous continue de se poser la question: « Flickr ou Picasa pour stocker mes photos sur Internet? »

Google+ est le nouveau réseau social avec une croissance fulgurante qui bat tous les records d’adhésion en un temps record. En plus d’être mieux pensé et conçu que son premier rival, Facebook, il est extrêmement bien adapté aux photographes amateurs ou professionnels.

Jusqu’ici, rien à voir avec Picasa me direz-vous. Et bien détrompez-vous, car Picasa et Google+ sont étroitement liés. Ils ont même fusionné les services. Si vous disposez d’un profil sur ce réseau social vous pourrez uploader gratuitement vos images et ce, sans limite de stockage pour autant que le plus grand coté de vos photos n’excèdent pas 2048 pixels. De plus, si vous disposez d’un smartphone Android ou iOS, vous pourrez, grâce à l’application officielle, uploader instantanément vos photos prise avec votre smartphone… Instagram n’a qu’à bien se tenir!

« Je suis sur flickr depuis des années et je ne sais pas comment récupérer mes photos »

Pour récupérer toutes les photos que vous avez uploadées; sur Flickr, il existe Flickredit, un logiciel libre et multi système d’exploitation. En quelques cliques, vous allez pouvoir récupérer vos précieuses images.

« On ne remplacera pas la communauté Flickr! »

Encore une fois, détrompez-vous car les plus grands photographes sont déjà sur Google+ et la qualité de leurs publications journalière est totalement incroyable.

Plusieurs sites proposent des listes de photographes influents, en voici quelques uns:

« Oui mais Flickr a changé sa politique de stockage récemment? »

Effectivement, depuis le 23 mai 2013, Flickr a jeté un gros pavé dans la marre des hébergeurs d’image. Ils proposent dorénavant 1 To (soit 1000Go) de stockage gratuit pour tous les utilisateurs (avec affichage de publicité). Le compte pro ayant disparu, il faudra passer à caisse pour faire disparaître la publicité ou pour disposer de Giga de stockage supplémentaire. De plus, l’interface web a été complètement revu et corrigé afin d’être aussi class que celui de 500px. Idem pour l’application Android qui a pris un coup de jeune.

À vous de décider quel service de stockage d’image est fait pour vous. Personnelement, j’ai choisi Google+ pour avoir un backup illimité de mes photos de 2048px d’une part et d’autre part de bénéficier de l’interopérabilité des services Google (Gmail, G+, Agenda, Android,…)

Apprendre la photographie et la retouche d’images

By Andy Costanza / On / In Internet

Voila plusieurs mois que je n’avais plus eu l’envie de blogguer…A quoi sert’il encore de blogguer lorsque que twitter, facebook et autre Google reader existent et tournent à plein régime? Mais ici, je ne sais pas ce qui se passe en moi mais l’envie de partager mes découvertes se fait de nouveau ressentir. Je reprends donc « ma plume » et je vais vous exposer ce qui me tient à coeur en ce moment.

1. Choisir et acheter son premier reflex numérique

Premièrement, si vous êtes, comme moi, un amateur en photographie et que vous voulez passer de l’APN compact au reflex, je vous conseille d’aller faire un tour sur lesnumeriques.com et de lire les différents tests d’appareils photos à objectifs interchangeables. Vous constaterez vite quel type de reflex correspond à votre budget. Pour ma part, j’ai fait le choix de débuter avec un Nikon D3100 qui reçoit multitudes d’éloges sur internet. Ensuite, lorsque vous aurez comparé les prix, pesé le pour et le contre d’un achat par internet, choisi le ou les objectifs qui vous tente(nt), acheté les accessoires nécessaires comme la carte mémoire et autres protections (filtre UV, sacoche de transport,…), vous serez en possession de votre reflex… et là, je peux vous dire que ça change du compact qui rentre dans votre poche de pantalon! Au passage, je vous glisse quelques adresses moins connues où les prix des appareils photos sont très attractifs

2. « I Shoot RAW » mais comme un pied

Ok, vous avez votre reflex en main, la batterie chargée et la carte mémoire formatée sont bien insérées. Vous êtes fin prêt à shooter sur tout ce qui bouge… 200 clichés plus tard vous revenez sur votre PC et vous visionnez le résultat… Horreur, seulement 1% de vos photos sont exploitables!!! Pourquoi? Qu’est ce qui n’a pas fonctionné? Pourquoi ce réglage n’a pas donné le résultat escompté? Bref autant de questions sans réponses pour un néophyte comme moi.  Je me suis donc mis à la recherche de réponses sur internet et c’est sur ce site que j’ai trouvé les solutions :

http://apprendre-la-photo.fr

Commencez par lire « Photographie : les conseils de base » et « Comment obtenir un premier-plan flou et un arrière-plan net ?« .  À mesure de votre lecture vous serez redirigé vers des articles plus théoriques mais tout aussi abordables pour les débutants.

3. Re-Touche moi!

Lorsque les secrets de la prise de vue n’auront plus de secret pour vous, vous passerez certainement à l’étape « retouche ». Plusieurs outils gratuits et payants existent sur chaque système d’exploitation. Je vous invite à jeter un oeil sur AlternativeTo.net qui liste ces logiciels. Personnellement, j’ai opté pour Lightroom d’Adobe car c’est purement et simplement le meilleur logiciel pour gérer une phototèque que vous soyez professionnel ou amateur.

4. Mot de la fin

Si l’anglais ne vous fait pas peur, je vous conseille également le site de Jared Polin. Il publie généralement des vidéos de test de matériel (boîtiers, objectifs, accessoires, …) et des retouches d’images sous Adobe Lightroom.