Interview de Pascal Vo

By Andy Costanza / On / In News

Jamais 2 sans 3 comme on dit. Voici la 3ème interview de la journée, celle de Pascal Vo, 47ème participant, qui a été plus rapide que son ombre pour me remettre sa photo de participation au jeu du cadavre exquis.

Tout d’abord, pourrais-tu te présenter? Qui es-tu et d’où viens-tu?

Je m’appelle Pascal Vo ( | ), j’ai 31 ans et je suis né à Paris.
Les parents sont Cambodgiens et sont arrivés en France en 1981.
J’ai fait des études dans l’informatique mais je n’ai pas poursuivi dans cette branche après mes études.
J’ai ensuite travaillé dans la logistique, le management puis j’ai tout plaqué pour vivre de ma passion, les arts martiaux.
La photo est arrivée plus tard dans ma vie et prend soudainement une très grande place !

© Pascal Vo
© Pascal Vo

Quel est ton parcours et comment es tu devenu photographe?

Je mentirais si je disais que j’ai toujours été passionné par la photo. La réalité c’est que la photo m’est tombée dessus du jour au lendemain il y a 1 an !
J’ai acheté mon premier reflex pour faire des vidéos de mes cours (je suis professeur d’arts martiaux) et j’ai commencé à prendre quelques clichés.
Photos nulles bien sûr mais qui m’ont poussé à apprendre la technique et petit à petit j’ai commencé à me faire plaisir.
Ma passion a débuté lorsque j’ai découvert le 50mm f/1.8. C’est là que j’ai appris le plus de choses et que ma curiosité s’est transformée en passion.
J’ai des amis photographes qui m’ont encouragé à continuer car ils avaient perçu chez moi un « oeil », une capacité à capturer de chouettes émotions.
Je n’y croyais pas du tout (j’ai très peu confiance en moi à la base) mais j’ai décidé de travailler et voilà où j’en suis aujourd’hui.
En 1 an, j’ai beaucoup pratiqué, j’ai monté mon autoentreprise, je fais du reportage (sportif, mariages et ponctuellement je travaille pour certains magasines).
J’ai beaucoup plus de demandes que je n’aurais pu oser l’imaginer (c’est très encourageant) et j’ai encore tout à apprendre. J’aime ce métier et le meilleur est encore devant moi !! 🙂

© Pascal Vo
© Pascal Vo

Quels sont les domaines dans lesquelles tu t’es spécialisé et pourquoi ceux-ci?

Je me suis spécialisé dans le reportage car tout ce qui est « fabriqué », les photos « crées » et non « capturées » me touchent moins.
J’aime la spontanéité des images et je pense aussi que cela colle mieux à ma personnalité. Je suis quelqu’un de discret qui aime rester à l’écart.
J’adore travailler sur les mariages car j’ai chaque fois l’occasion de partager un bonheur immense qu’est celui des mariés.

© Pascal Vo
© Pascal Vo

Si s’était à refaire, ferais-tu les mêmes choix pour arriver là ou tu es en ce moment?

Disons que je n’ai pas vraiment choisi ce qu’il m’est arrivé. Chaque jour je suis surpris de ce revirement brutal dans ma vie.
J’ai toujours dit, pensé n’avoir aucun sens artistique et me voilà maintenant entrain d’utiliser un vocabulaire tout nouveau, beaucoup plus abstrait !

© Pascal Vo
© Pascal Vo

Pour terminer, pourrais tu nous dire ce qu’il y a dans ton sac photo?

Holà, moi je suis un acheteur compulsif donc j’ai pas mal de choses !!
J’ai aussi été « contraint » d’investir car dès lors que j’ai décidé de passer « professionnel », j’ai estimé que c’était indispensable (et ça m’arrangeait bien!).
Par contre je ne marche qu’avec des focales fixes.

En boitier j’ai :

– 2 x Canon 5D mark 3
– 1 x Canon 70D

En objectifs j’ai :

Quand je pars en vacances, je prend mon 70D avec mon 35mm uniquement (qui du coup devient un 50mm).
Cela me fait un bon compromis poids/polyvalence.

Laisser un commentaire