Interview de Matthieu Chaussis

By Andy Costanza / On / In News

Petite publication décalée dans le temps, car Matthieu était notre 36ème photographe à avoir participé au cadavre exquis.

Comme je le signale dans le mail d’information pour la demande d’interview, j’ai besoin de photos pour accompagner l’article. Sans celles-ci, je ne publie pas l’interview… Donc, à tous les participants, qui n’ont pas encore leur publication en ligne, merci de m’envoyer vos photos au plus vite 😉

Tout d’abord, pourrais-tu te présenter? Qui es-tu et d’où viens-tu?

Je m’appelle Matthieu, j’ai 33 ans et je viens du Mans, dans la Sarthe où je suis technicien territorial et photographe amateur. Mon modeste travail est visible sur 500px

© Matthieu Chaussis
© Matthieu Chaussis

Quelle est ton parcours et comment es tu devenu photographe?

Ma première approche de la photo a commencé quand j’étais tout gamin, j’allais alors à l’époque en club photo avec mon papa où nous développions ses photos en labo. J’étais vraiment fasciné par la magie des bains et de l’apparition de l’image sur le papier. Plus tard ce sont les images sous de nombreuse formes qui me séduiront, quelques soient fixes (photo, bande dessinée, peinture classique) ou animées (cinéma, jeux vidéo). C’est ainsi qu’il y a quelques années je me suis laissé tenter par l’achat d’un reflex numérique… et le long apprentissage qui va avec.

© Matthieu Chaussis
© Matthieu Chaussis

Quelles sont les domaines dans lesquelles tu t’es spécialisé et pourquoi ceux-ci?

J’aime beaucoup faire des portraits et la démarche (toute proportion gardée) photojournalistique de documenter ce qui m’entoure et ce qui me touche (voyages, paysages, évènements sportifs). En fait, je n’ai pas de vraie spécialisation, étant vraiment amateur.

© Matthieu Chaussis
© Matthieu Chaussis

Si s’était à refaire, ferais-tu les mêmes choix pour arriver là ou tu es en ce moment?

Déjà si c’était à refaire j’aurais commencé à faire de la photographie beaucoup plus tôt! J’ai passé beaucoup d’années à repousser à plus tard tout un tas de choses qui me tenaient à coeur par manque de temps et de moyens. Avec le recul, ce sont surtout des années où je n’osais pas m’aventurer sur des expériences sur lesquelles je n’étais pas en terrain conquis.

© Matthieu Chaussis
© Matthieu Chaussis

Pour terminer, pourrais tu nous dire ce qu’il y a dans ton sac photo?

Un boitier Nikon d7100 dont je suis très content (sans être un fanboy de la marque qui passe son temps à dévaluer ce que propose la concurrence), un 50mm, un 24mm et un 10-24mm. Voilà ce qui est le plus souvent dans la besace, je suis un accroc au grand angle!

One thought on “Interview de Matthieu Chaussis

Laisser un commentaire