23ème participant au cadavre exquis, c’est au tour de mon ami Francis de se dévoiler dans cette mini interview.

Comme je le rappelle à chaque interview, n’hésitez pas à vous inscrire sur la liste des réservistes et tenter de participer au cadavre exquis en cas d’un désistement d’un des 52 photographes sélectionnés.

Bonjour Francis, pourrais-tu te présenter? Qui es-tu et d’où viens-tu?

🎶 « Je me présente je m’appelle Francis, je voudrais bien réussir ma vie, être aimé… » Non, sans rire, je m’appelle Francis Michaux ([icon name=facebook-sign]), j’aurai 31 ans en août et je suis originaire de la région de Charleroi. J’ai grandit le long des méandres de la Sambre ce qui m’a donné un certains coté mélancolique. Cela dit, rien ne m’empêche d’être un sacré fêtard et un petit fanfaron la plupart du temps. Rien de tel qu’un bon verre en terrasse ou un bon barbecue entre amis pour recharger ses batteries. Rire c’est primordial.

© Francis Michaux
© Francis Michaux

Quel est ton parcours et comment es tu devenu photographe?

J’ai eu un parcours scolaire tout à fait classique et parfois catastrophique. Depuis tout petit, j’ai ce coté créatif en moi, aussi loin que je m’en souvienne j’ai toujours dessiné ou gribouillé quelques mots sur des bouts de papier, des bancs ou que sais-je. J’ai toujours été attiré par tout ce qui est artistique (musique, peinture, littérature, sculpture, cinéma), c’est donc tout naturellement que m’est venue l’idée de me mettre à la photographie.

© Francis Michaux
© Francis Michaux

Quels sont les domaines dans lesquels tu t’es spécialisé et pourquoi ceux-ci?

Plus particulièrement la street photographie, j’adore arpenter les rues, à l’affut avec mon appareil, et voler des instants de vie au gens sans qu’ils ne s’en rendent compte. Mon coté voyeur je suppose. A part ça, j’aime aussi photographier des objets du quotidien pour autant qu’ils aient quelque chose de kitch qui rappellerait l’enfance d’un grand nombre de personnes. La photo minimaliste et la géométrie m’attirent aussi en ce moment, je pense que je vais creuser.

© Francis Michaux
© Francis Michaux

Si c’était à refaire, ferais-tu les mêmes choix pour arriver là ou tu es en ce moment?

Oui, je referais exactement les mêmes choix et les mêmes erreurs si ce n’est celle de ne pas m’être intéressé plus tôt à la photo.

© Francis Michaux
© Francis Michaux

Pour terminer, pourrais tu nous dire ce qu’il y a dans ton sac photo?

J’emporte avec moi, un Nikon D750, un objectif Nikkor FX 50mm f/1.8 ainsi qu’un Nikkor FX 85mm f/1.8. J’espere que le Nikkor FX 35mm f/1.8 viendra bientôt agrandir la famille.

One thought to “Interview de Francis Michaux”

Laisser un commentaire