Interview de Céline Granel

By Andy Costanza / On / In News

Je vous présente notre 14ème participante au cadavre exquis 2015. Elle détient, pour le moment, le record de rapidité pour créer, retoucher et m’envoyer sa photo. Pour preuve, le mail lui a été envoyé le 27 mars à 23h18 et le 28 mars à 22h44, sa photo arrivait dans ma boite. Bravo!

N’oubliez pas que vous pouvez toujours vous inscrire sur la liste des réservistes. Si pour une raison quelconque nous rencontrons un désistement, je piocherai un photographe parmi cette liste qui devra me fournir une photo en moins de 48 heures. Avis aux amateurs 😉

Bonjour Céline, pourrais-tu te présenter? Qui es-tu et d’où viens-tu?

Je m’appelle Céline Granel ([icon name=facebook-sign]), j’ai 24 ans et je suis originaire de Marseille, je vis à Liège depuis 5 ans maintenant. Je suis passionnée de photographie depuis l’enfance, en particulier le portrait.

© Céline Granel
© Céline Granel

Quel est ton parcours et comment es-tu devenue photographe?

J’ai un baccalauréat littéraire, j’ai toujours été passionné par les lettres et les arts. Mon choix d’étude supérieur s’est dirigé vers la communication pour finalement abandonner en troisième année pour me consacrer à la photographie. C’est une passion qui attise tout mes sens et je ne me voyais pas faire autre chose de ma vie que vivre avec passion. J’ai donc fais une formation de deux ans en chef d’entreprise photographe, c’était surtout pour le coté juridique de l’entreprise.

© Céline Granel
© Céline Granel

Quelles sont les domaines dans lesquelles tu t’es spécialisée et pourquoi ceux-ci?

Je me spécialise dans le portrait principalement, je réalise des shootings pour des books, des particuliers, des mariages, mais aussi des photos durant la maternité. Je garde aussi du temps pour des projets plus créatifs qui me tiennent à coeur. J’ai choisi le portait tout simplement parce que j’aime les visages, qu’ils soient beaux ou moins beaux, charismatiques ou non. J’observe énormément les gens, leur démarche, leur regard, leur attitude, je trouve passionnant de voir ce que l’on peut apprendre juste en observant. Et pour moi la photographie c’est avant tout de l’observation.

© Céline Granel
© Céline Granel

Si c’était à refaire, ferais-tu les mêmes choix pour arriver là où tu es en ce moment?

Je crois que si c’était à refaire, je referais de la même façon, j’ai beaucoup appris durant ces phases de latences et c’est ce qui m’a permis de trouver ce que je souhaitais faire, la photographie s’est imposée d’elle-même.

Pour terminer, pourrais-tu nous dire ce qu’il y a dans ton sac photo?

Alooors, je précise que c’est un grand sac ! Il y a un Canon 5D mark III avec un 50mm f/1.4 monté dessus, mais aussi un Canon 60D avec un 10-22mm, un 60mm f/2.8, et une bonnette fish eye, trois batteries, 3 carte SD de 16go.

One thought on “Interview de Céline Granel

Laisser un commentaire