Accessoires indispensables pour votre Fuji X-T1

By Andy Costanza / On / In Matériel

Pour celles et ceux qui aimeraient savoir quelles sont les accessoires indispensables à acheter après l’acquisition d’un Fuji X-T1, cet article vous est dédié.

Le packaging du Fuji X-T1

Mis à part les boites en carton, la paperasse habituelle (manuels, garantie, …) et les CD de programmes qu’on utilisera pas, voici ce qu’on y trouve:

  • le boitier
  • le bouchon de protection du capteur
  • la batterie NP-W126
  • le chargeur de batterie BC-W126
  • la lagnière, les attaches métalliques et l’outil de fixation de ceux-ci
  • le flash externe EF-X8
  • l’objectif et protection avant et arrière si vous avez opté pour un kit

Premier accessoire totalement indispensable : Des cartes mémoires

On y échappera pas, la première chose qu’il vous manque pour pouvoir prendre des photos c’est bien une carte mémoire SD, SDHC ou SDXC de class 10 ou supérieure. Les cartes mémoire UHS-I et UHS-II sont compatibles avec votre boitier, il ne vous reste plus qu’à choisir la capacité de stockage qui vous convienne.

Personnellement, en RAW + JPEG fine, j’ai réussi à stocker un peu moins de 420 photos sur une carte SanDisk Extreme 16 Go SDHC Classe 10 UHS-I (~16€)

Si vous vous demandez la différence qu’il y a entre une carte UHS-I et UHS-II sur votre boitier, je vous invite à regarder cette vidéo:

Je n’ai pas choisi de carte UHS-II car le lecteur intégré dans mon ordinateur n’est pas compatible avec ce format. Il faut pour cela passer par un lecteur de carte qui se branche sur un port USB comme, par exemple, le  Kingston MobileLite G4 (~9€)

Deuxième accessoire à acheter en priorité : Des batteries de secours

Lorsque vous allumez votre Fuji X-T1, le fonctionnement par défaut de votre boitier est d’allumer l’écran arrière pour photographier à main levée et lorsque vous approchez l’œil du viseur électronique, le détecteur de proximité placé juste en dessous éteindra l’écran LCD et allumera le viseur électronique. Si vous gardez ce mode de fonctionnement, votre batterie va très vite se décharger et en règle générale, vous ne ferez que 200 photos sur la charge de votre batterie. Ceci explique pourquoi beaucoup de personnes se plaignent de l’autonomie de ce boitier.

Petite parenthèse, si on utilise un reflex standard avec la live view qui s’allume de la même manière, je ne suis pas sûr qu’on arrive à prendre plus de photo 😉

Ceci dit et si vous acceptez de travailler de la sorte, vous devrez vous équiper de plusieurs batteries officielles (~40 €) ou compatibles comme celles-ci :

Dans mon cas, j’ai désactivé ce fonctionnement. J’ai opté pour l’allumage du viseur à la détection oculaire uniquement. L’écran LCD reste éteint tout au long de mon reportage. Il ne s’allume que lorsque j’appuye sur le bouton Play pour visualiser une photo. L’inconvénient de cette technique est que lorsque je veux modifier un paramètre dans le menu, celui-ci ne s’affiche que dans le viseur électronique alors qu’on pourrait s’attendre que celui-ci apparaisse sur l’écran LCD.

Avec cette technique, j’ai réalisé ~420 photos RAW+JPEG Fine et ma batterie a tenu toute la journée.

Troisième accessoire qui soulagera votre nuque : Une sangle d’épaule

J’avais déjà opté pour une sangle d’épaule avec un reflex classique, beaucoup plus lourd et encombrant que le Fuji X-T1. L’avantage maintenant c’est que vous pourrez opter pour une sangle plus légère et discrète comme la BlackRapid Metro (~45€) parfaitement adaptée aux photographes de rue. Ce n’est pas pour rien qu’ils l’ont appelé Metro 😉

Quatrième accessoire qui soulagera votre dos : Un sac pour appareil photo mirrorless

Vu le succès grandissant des appareils photo hybrides, tous les fabricants de sac photo commencent à proposer une gamme de sac photo dédiée. Après avoir hésité longuement entre Lowepro, Vanguard, Think Tank, …  j’ai finalement opté pour la marque Crumpler car ils proposent une gamme design, confortable et très modulable.

C’est sur le modèle Jackpack 7500 (~85€) que j’ai craqué et voici ce que je peux mettre dedans:

Cinquième et dernier accessoire qui soulagera votre poignet : Un grip

Après une journée de reportage, on ne peut pas dire que le Fuji X-T1 ait une bonne prise en main. Surtout quand on a de grandes mains! Fuji a sorti un grip qui vous permettra de mieux maintenir votre boitier et de soulager les tensions qui pourrait apparaitre dans la main et dans le poignet suite à une mauvaise position de l’annulaire ou de l’auriculaire.

Ce grip est le Fuji MHG-XT L qui vous donnera des allures d’Olympus OM-D… jugez par vous même!

 

Voilà, j’espère avoir répondu à toutes vos questions et si vous avez d’autres conseils d’accessoires à partager avec nous, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

5 thoughts on “Accessoires indispensables pour votre Fuji X-T1

  1. très contente d’être tombée sur votre site, nikon depuis longtemps je prévois d’acheter le xt1 très prochainement et vos conseils sont précis ! Merci, Frédérique

    1. Salut Pascal, je n’ai pas encore fait de billet sur l’utilisation des flashs sur le X-T1 mais je peux déjà te dire que mon ancien flash YN-568ex (Nikon) fonctionnait parfaitement… en mode manuel! Et oui, il n’existe pas encore de TTL pour les Fuji chez Yongnuo pour le moment.
      Par contre, le Nissin i40 est compatible TTL. Mais si tu veux déporter ton flash cobra avec des trigger sans fil, il n’en existe pas encore compatible TTL pour les Fuji…
      Un autre Flash TTL qui fonctionne bien sur le X-T1 c’est le Fuji EF-20

  2. Bonjour,
    je viens d’acheter un XT1,je lis votre article avec intérêt.(je cherche un sac à dos).
    J’utilise une sangle de poignet Clutch et une courroie Slide, l’ensemble est proposé par Peakdesign . Pas trouvé mieux pour la nuque et le poignet.Cordialement.

Laisser un commentaire